L’industrie automobile et le M2M : une association prometteuse

Présentés aujourd’hui comme la norme dans l’industrie automobile, les systèmes embarqués et connectés promettent un futur encore plus radieux aussi bien pour les constructeurs que les utilisateurs.

Les systèmes embarqués automobiles à l’heure du M2M

Concept assez récent, l’automobile connectée suscite de plus en plus l’intérêt des industriels comme des usagers, pour les possibilités presque infinies qu’elle offre.

Ces espoirs et cet intérêt croissant font que ce secteur particulier affiche l’une des croissances les plus élevées parmi les domaines d’application de l’internet des objets. 

Les systèmes connectés dans le transport et l’automobile en général affichent en effet une croissance annuelle de 35 %, en chiffres d’affaires et en unités, sur les cinq dernières années.

Et cette dynamique ne devrait pas faiblir de sitôt, selon les dernières prévisions. De telles perspectives incitent logiquement les concepteurs à envisager une solution machine-to-machine se présentant sous diverses formes dans l’industrie automobile.

Quelles applications M2M pour l’automobile ?

L’intégration de technologies M2M dans l’industrie automobile intervient à la fois en amont et en aval de la chaîne de production et de vente.

Certains ingénieurs rêvent ainsi d’un modèle de construction des pièces automobiles utilisant, non pas un, mais plusieurs sites connectés entre eux et échangeant en permanence des indications techniques sur les exigences des constructeurs en fonction des nouvelles demandes dcar-model-573674_640u marché.

Nombre d’experts développent également de nouveaux logiciels tirant profit des nouvelles possibilités offertes par chaque nouveau module m2m et chaque micro-processeur disponible sur le marché. Ces nouvelles capacités donnent lieu à des applications diverses comme les services de localisation de parking en temps réel, les alertes circulation, les solutions d’« infotainement » et les outils de sécurité comme l’eCalling.

Des difficultés tout sauf insurmontables

La création et le développement des applications M2M pour l’industrie automobile ne se font pas sans accrocs, loin de là.

font-106421_640

Tout ce que ce secteur compte de m2m expert et d’analystes s’accorde sur le fait que la conception de systèmes embarqués et connectés représente un certain nombre de difficultés, notamment au niveau de l’interopérabilité, de l’accessibilité et de la mise à jour

des applications déjà livrées.

Ces obstacles sont toutefois appelés à être contournés d’une manière ou d’une autre, grâce aux efforts actuellement consentis en matière de R&D.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s